Christophe BLANCHET
Député de la 4ᵉ circonscription du Calvados
Christophe BLANCHET
Député de la 4ᵉ circonscription du Calvados

Cantons de : Cabourg-Dozulé, Deauville-Honfleur, Hérouville Saint-Clair (uniquement la commune de Colombelles), Lisieux (une partie sans la commune de Lisieux), Ouistreham (une partie), Pont-l'Evêque-Blangy-le-Château

Dans les médias

Libération - 20 mai 2020

 

Les grands-parents peuvent-ils faire plus de 100 kilomètres pour rencontrer un nouveau-né ?

 

Plusieurs députés LREM ont demandé à ce que la naissance d'un enfant soit considérée comme un motif impérieux. Sur France Inter, Christophe Castaner a déclaré qu'il n'y a «pas d’interdiction aux grands-parents de se déplacer dans le pays» même s'il leur conseille d'attendre quelques mois.

Par Jacques Pezet 20 mai 2020 à 12:48

page1image5952

Photo Getty Images

page1image5792

   

PARTAGER

   

TWEETER

Pour la police nationale, il ne s'agit pas d'une raison valable.

Question posée par Durier Isabelle le 19/05/2020

Votre question initiale était : «La naissance de mon 1er petit-fils est-elle un motif impérieux me permettant de dépasser la limite des 100 km ?»

Félicitations,Vous venez de devenir grand-parent pour la première fois et vous souhaitez savoir si vous pouvez vous déplacer pour rencontrer le nouveau-né, qui habite à plus de 100 kilomètres de votre habitation.

Le 6 mai, une cinquantaine de députés LREM ont adressé une lettre au Premier ministre afin d’inclure les naissances dans la définition de motif familial impérieux pour que les grands-parents puissent parcourir plus de 100 kilomètres pour rendre visite à un nouveau-né.

page2image7208page2image7736

Christophe Blanchet

✔@christoblanchet · 6 mai 2020

En réponse à @christoblanchet

Dans ces nouvelles règles, se trouve l’autorisation de se déplacer à plus de 100 kilomètres de son domicile en cas de nécessité professionnelle ou pour des motifs familiaux impérieux. C’est cette dernière notion que le Gouvernement devrait détailler dans les prochains jours. 3/6

Christophe Blanchet

✔@christoblanchet

Je propose au Gouvernement d’inclure les naissances dans la définition de motif familial impérieux et donc d’autoriser les proches, notamment les grands-parents, à pouvoir se rendre au domicile de ses proches suite à la naissance d’un nouveau né. 4/6

page2image13968page2image14296page2image14720page2image14880page2image15208page2image15536page2image15696

page3image328page3image1240page3image1664page3image1824page3image1984page3image2408page3image2568

page4image624page4image1376page4image2544page4image2704page4image3128page4image3720page4image4304

52 personnes parlent à ce sujet

page4image5112page4image5704

57

18:03 - 6 mai 2020

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Castaner recommande d’attendre, mais affirme qu’il n’y a pas d’interdiction

page4image8368

Quelques jours plus tard, le 10 mai, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner est interrogé sur cette demande précise sur France Inter :

Nathalie Saint-Cricq : «Il y a une demande d’un certain nombre de députés En marche en disant est-ce que finalement la naissance d’un enfant quand on est grands-parents, est-ce que ça peut pas autoriser à bouger ? Est-ce qu’on peut avoir une réponse un peu plus précise ?»

Christophe Castaner : «Je vais vous répondre précisément : les grands- parents sont peut-être les personnes qui, compte tenu de leur âge et du risque qu’il y ait d’autres causes de comorbidité, sont les plus élevées à attraper le virus. Moi, là, je parle comme papa, je pense que peut-être il vaut mieux attendre un mois ou deux plutôt que de proposer à ses grands-parents qui sont en province, de venir nous voir à Paris pour voir le petit dernier qui est né et de s’exposer dans un département qui est encore rouge à un risque.»
Ali Baddou : «Mais c’est une recommandation ou est-ce que c’est interdit ? C’est ça l’ambiguïté...»
Christophe Castaner : «Mais parce que justement on fait le pari de l’intelligence. Si vous voulez qu’on fasse la liste et qu’on arrête une liste de tout ce qui est interdit nous retomberons dans le confinement. Donc je pense vraiment qu’on peut faire le pari de l’intelligence et de la compréhension de chacun. Donc la recommandation c’est celle de dire : protéger vos grands-parents. Par contre, il y a pas d’interdiction aux grands-parents de se déplacer dans le pays parce que ce serait idiot d’arrêter une règle qui serait une règle aussi brutale que cela. Mais je pense que les parents, les grands-parents peuvent discuter entre eux et trouver des solutions.»
Suite à l’intervention du ministre, le député LREM Christophe Blanchet, à l’initiative de la demande envoyée à Matignon, en conclue que «les grands- parents souhaitant visiter leurs nouveaux petits enfants pourront le faire au motif d’un déplacement familial impérieux». Joint par CheckNews, il indique n’avoir pas eu de retours de Matignon ou de Beauvau : «Je me tiens à ce qu’il a dit à la radio : ce n’est pas interdit.» Il insiste sur le fait que le moment où l’on devient grand-parent est une grande étape dans la vie de chacun, qui peut avoir lieu à différents âges, mais aussi que de nombreuses mères isolées ont besoin de ce soutien.

page6image824

Christophe Blanchet

✔@christoblanchet · 11 mai 2020

En réponse à @christoblanchet

Les grands-parents souhaitant visiter leurs nouveaux petits enfants pourront le faire au motif d’un déplacement familial impérieux. Cette décision doit être mûrement réfléchi et doit se réaliser dans le respect des consignes sanitaires. Sauvez des vies, restez prudents.

page6image4320  page6image4648 page6image5072 page6image5232
page6image5504
page6image6424

Christophe Blanchet

✔@christoblanchet

« Il n’y a pas d’interdiction aux grands-parents de se déplacer dans le pays parce que ça serait idiot d’arrêter une règle qui soit une règle aussi brutale que cela. » @CCastaner #franceinter
C’est gagné, la demande pour pouvoir aller visiter un nouveau-né est validée.

page6image9664  page6image9992 page6image10152

20:48 - 11 mai 2020

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Interrogé par Le Berry Républicain, son collègue député du Cher, François Cormier-Bouligeon (LREM) partage cette analyse : les visites
sont «autorisées»puisque Christophe Castaner a expliqué qu’elles
n’étaient «pas interdites». Les deux députés estiment également qu’il serait injuste que certains grands-parents aient droit d’assister aux premiers jours de leurs petits-enfants uniquement parce qu’ils habitent à moins de 100 kilomètres.

page7image8720page7image9200

F Cormier Bouligeon

✔@FCBDeputeduCher
Célébrons la vie : permettons aux grands-parents de rendre visite aux nouveaux nés

!
Merci au @leberry_fr d'informer ses lecteurs sur cette initiative que nous avons prise

 

 

page9image12776page9image12936

Jacques Pezet


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.